Accueil | Comment bien préparer votre entreprise à la fin du réseau RTC

Comment bien préparer votre entreprise à la fin du réseau RTC ?

Annoncée en février 2016 par l’autorité française de régulation des télécommunications et planifiée sur 8 ans, la fin du réseau RTC (commuté) va déjà faire sentir ses premiers effets d’ici 20 mois.

Elle touche largement les entreprises, indépendamment de leur taille : 70 % des dépenses de communications téléphoniques professionnelles relèvent de services utilisant encore cette technologie. Vous ne savez pas trop comment appréhender ce changement dans votre organisation ? Gérez dès maintenant et sereinement votre transition vers le tout-IP avec notre check-list complète en 5 étapes !

9 mars 2017
ROADMAP FIN DU RESEAU RTC

Étape n°1 : identifier les services de téléphonie touchés par l’arrêt du RTC

L’extinction progressive du réseau commuté ne touche pas vos services de télécommunications d’entreprise de manière uniforme. Pour faire simple, ne comptez plus sur les prises en T pour raccorder vos équipements ! Au quotidien, téléphonie et fax analogiques se voient donc impactés, ainsi que l’accès internet en bas débit. Seules les connexions de type ADSL vont continuer à fonctionner normalement.

Sont également concernés les services basés sur ligne RNIS dans le cadre des offres Numeris T0 et T2 (ou similaires). Les standards sont typiquement dans ce cas. Par prudence, n’envisagez aucun développement à moyen terme sur ces technologies : l’opérateur historique Orange ne commercialisera plus de nouvelles lignes ni d’offres de gros (VGAST, VGT+…) à compter du 4e trimestre 2018.

ROADMAP FIN DU RESEAU RTC

Étape n°2 : recenser l’ensemble des flux de données « cachés »

Le réseau RTC autorise le déploiement de services de transmission de données évolués et vous devez donc vérifier dans votre entreprise si des flux « cachés », souvent automatisés, ne l’utilisent pas. Parmi les process que nous avons couramment relevés lors de nos interventions figurent la téléalarme, la télérelève et la monétique (terminal de paiement par carte bancaire…). Plus sournois, certains dispositifs d’appel à l’aide (téléphones muraux dans les ascenseurs…) sont aussi à prendre en compte.

Vous devez donc vous rapprocher de l’ensemble des directions techniques de votre organisation et de votre opérateur afin de lister précisément les services et les équipements à faire évoluer. Si la gestion de vos flux est confiée à des prestataires, nous vous conseillons de les contacter rapidement afin d’anticiper l’impact de leur calendrier de migration sur votre activité.

ROADMAP FIN DU RESEAU RTC

Étape n°3 : définir une stratégie de transition pertinente

Plus tôt vous prévoyez le basculement technologique de vos communications, plus fluide se révèle la déclinaison-terrain de votre stratégie de transition. La modification globale de l’architecture de vos services télécoms représente la solution la plus simple pour gérer avec succès la fin du RTC. Il s’agit de remplacer chaque type de flux analogique par son équivalent numérique. Si la tâche vous semble complexe, n’hésitez pas à faire appel à un expert pour bénéficier d’un diagnostic complet et de recommandations claires.

Vos installations sont très spécifiques ou à criticité très élevée ? Une méthode alternative consiste à adapter certains équipements. Elle repose essentiellement sur des solutions hybrides, qui supportent à la fois le RTC et les connexions IP. Elles doivent toutefois rester temporaire, avec pour seul objectif de vous donner un peu plus de temps pour réaliser votre migration.

rtc

Étape n°4 : gérer correctement le cas particulier des standards téléphoniques

De nombreuses entreprises possèdent encore un standard PABX (autocommutateur téléphonique privé) associé à un équipement RNIS pour émettre et recevoir des appels depuis un parc important de combinés. Cet interfaçage physique de vos lignes avec le réseau public va complètement disparaître avec la fermeture du RTC, obligeant votre organisation à repenser toute la gestion de son trafic voix et data.

Les conséquences de cette mutation ne sont pas à prendre à la légère en raison du large choix de technologies dédiées aux standards « numériques ». Même les solutions les plus populaires – IPBX sur site ou hébergé dans le « cloud », IP Centrex, trunk SIP – présentent des avantages très distincts (facilité d’implémentation, qualité sonore, évolutivité, personnalisation…) rendant nécessaire une étude préalable approfondie de vos besoins.

rtc

Étape n°5 : trouver les solutions IP vraiment adaptées à votre business

La fin du RTC vous offre une opportunité très intéressante afin de mettre réellement vos équipements télécoms au service de votre activité. Appuyez-vous sur les fonctionnalités avancées de de la VoIP (transmission de la voix sur IP) pour bâtir une offre de téléphonie flexible et à haute valeur ajoutée, capable de créer une véritable communication unifiée dans votre organisation. Depuis une seule interface, proposez par exemple à chacun de vos collaborateurs une gestion avancée de ses appels, une messagerie instantanée, une liaison par visio-conférence et un partage d’agenda.

En complément, vous pouvez aisément intégrer les solutions de télécommunications tout-IP dans vos systèmes informatiques par l’intermédiaire des progiciels CTI (Couplage Téléphonie-Informatique). Vous améliorez ainsi la productivité et les performances de vos équipes, notamment par l’automatisation des tâches chronophages et par une meilleure connaissance-client.

Avec l’extinction prévue du RTC français, il devient nécessaire de préparer dès les prochains mois la transition de votre entreprise vers des solutions télécoms numériques. L’identification approfondie des services concernés (téléphonie analogique, flux de données ou standards RNIS…) et le déploiement d’une stratégie d’adaptation ou de remplacement cohérente sont essentiels au succès de cette migration technique. Ce changement doit également être l’occasion d’exploiter les nouvelles opportunités business proposées par la communication unifiée et le CTI.

Des points dans cet article vous semblent encore obscurs ? Profitez gracieusement de notre expertise sur les thématiques IP en nous posant vos questions par l’intermédiaire du formulaire de contact ci-contre ! Vous avez apprécié la clarté et la pertinence de notre check-list ? Pensez à aider votre réseau de décideurs confrontés aux mêmes problématiques en partageant notre article sur LinkedIn !

rtc

Nous contacter

Vous avez des questions ? Vous souhaitez approfondir le sujet ? Vous avez besoin de renseignements sur nos offres ? Remplissez simplement le formulaire ci-dessous et nos experts répondront à vos interrogations dans les plus brefs délais. Les champs marqués d’un astérisque (*) sont obligatoires.



2018-07-24T13:54:44+00:00