35% des données mobiles mondiales en 5G d’ici 2024

Selon le géant des télécoms, Ericsson, le réseau mobile 5G s’inscrira de manière perenne dans le futur.

D’après un rapport publié récemment, le nouveau réseau mobile devrait représenter 35% du trafic mondial de données mobiles d’ici la fin de l’année 2024, avec environ 1,9 milliards d’abonnements souscrits (soit 20% de l’ensemble des abonnements à date).

Au niveau mondial, Ericsson prévoit la répartition suivante des contrats en 5G : 63% des contrats pour l’Amérique du Nord, 47% pour l’Asie du Nord-Est et 40% pour l’Europe occidentale.

Grâce à sa spécialisation dans le déploiement d’infrastructures mobiles, l’entreprise espère que 45% de la population pourra profiter d’une couverture 5G. Ce nouveau réseau mobile ne devrait pas concurrencer la 4G (ou la LTE), à l’instar de la 3G, dont la suppression est prévue d’ici les deux à trois prochaines années par l’opérateur britannique Vodafone.

Concernant les différents trafics mobiles, on estime une hausse de 34% par an pour les vidéos sur les réseaux mobiles et 22% au cours de la période 2018-2024 pour les médias sociaux.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email

Nous contacter

Demande d'informations