L’effervescence des solutions de cloud privé

Selon IDC, et les dernières données sur les ventes mondiales de solutions d’infrastructures, la tendance du cloud privé commence à se démarquer et à prendre de l’ampleur vis-à-vis du cloud public.

Le cloud privé, tendance lourde de la transformation digitale des entreprises, est souvent la première étape de la migration des entreprises vers l’informatique de ce type. Cette technique consiste à optimiser les ressources informatiques internes et à faciliter l’accès aux applications en faisant appel à des technologies de mutualisation.

Le cloud en quelques chiffres

La tendance du marché du cloud se serait inversée au cours du deuxième trimestre de l’année 2019, au détriment du cloud public. En effet, les revenus des solutions à destination des environnements cloud ont été estimés à 14,061 milliards de dollars, soit une baisse de 10,2% par rapport à l’année 2018. Malgré cette baisse, les ventes de solutions de cloud privé ont crû, avec une hausse de 1,5%, soit 4,6 milliards de dollars. A titre de comparaison, le marché du cloud public a diminué de 15,1% sur la même période. En combinant ces deux segments, le marché évoluerait de -4,9%.

Le marché n’est pas le seul à diminuer. Les ventes à destination des environnement IT diminueraient de 5,8% leur tour et représentent à 51% la majorité des revenus globaux (avec 61,1 milliards de dollars).

Cette solution, dont les revenus surpassent ceux de l’informatique traditionnelle confère de nombreux avantages pour ceux qui l’optent : réduction des coûts, accessibilité facilitée, élasticité, déploiement rapide et intégration simplifiée ou encore sécurisation des données.

Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur email
Email

Nous contacter

Demande d'informations